La résidence d’auteurs chez le Père Igor #1

2 mins read

En juin, nous étions en résidence d’auteur chez le Père Igor pour travailler sur nos prochains projets ! Nous nous sommes réunis avec Benoit TURPIN, Jules MESSAUD, Anthony PERONE et Romaric GALONNIER.

L’objectif de ces réunions est de travailler sur nos projets de manière différente. Nous travaillons habituellement chacun dans notre coin (ne parlons pas de la période Covid hein). Comprendre qu’habituellement nous travaillons à distance, que nous nous faisons des retours réguliers sur l’avancé des projet, des skypes etc. même si nous n’avons pas attendu le confinement pour travailler de la sorte. Cela fonctionne souvent mais il est difficile de « ressentir » le jeu de la même manière. Tout cela dépend de plein de facteurs. Exemple, si vous connaissez les joueurs, la typologie du joueur (games, familiale, occasionnel, etc.), le nombre de joueurs, l’âge des joueurs et j’en passe… c’est d’une extrême complexité de raconter un ressenti lors du développement d’un jeu et de ressentir les tests qui ont été fait sans nous…

D’où la nécessité de se retrouver avec les auteurs, en vrai, pour des sessions de développement. Encore une fois, cela peut avoir des inconvénients comme le fait de tester en boucle entre auteurs et éditeurs du même jeu. Une session de travail se transforme en calvaire (pas toujours hein) car on tourne parfois en rond !

Nous avons tenter de faire encore différent ici. Joindre l’utile à l’agréable ma bonne dame ! L’idée était de réunir des auteurs (qui s’entendent bien, hum, c’est un pré-requis plus que nécessaire 🤭) travaillants sur des projets différents avec nous. L’idée est que nous testions mutuellement, débrieffions, échangions autours des jeux de chacun. Créer une dynamique permettant de créer une auto-critique poussée sur nos projets. Parfois on bouge aux alentours en bar à jeu, ou même de simples balades pour s’aérer l’esprit, manger de bonnes patisseries, parfois tester d’autres jeux cools etc.

Et donc ?

Je dois avouer que je ne m’attendais à rien. Je voulais voir, et force est de constater que cela a été réellement dense… Riche. Professionnellement bien entendu. L’idée de mettre des gens de talents au même endroit pousse à avancer mais surtout humainement… merde, s’il n’y a pas d’humain derrière le jeu, il n’y a pas de jeu, pas de création. La mécanique pour la mécanique cela ne fonctionne pas. Je sais que certains diront qu’il faut séparer le personnel du professionnel, parfois, cela peut marcher. Souvent pas ou peu…

Cela fait un peu plus de 6 ans que nous nous sommes lancé et si je suis certain d’une chose, c’est que les projets qui m’ont le plus fait vibrer ce sont les projets humain d’abord et cela s’est ressenti dans les sorties ! Je dois dire que la « brochette » représentée ici, chez le Père Igor représente à 100% l’image que je me fais de ce que je veux pour mes prochaines années dans le #j2s…

Quels projets ?

Lors de cette session ont surtout été abordé les ultimes réglages de Space Aztecs (qui sort tout bientôt) et de The A.R.T. Project. De plus, nous avons aussi eu une grosse session avec Jules et Anthony sur [nom de code] « Aaaaaah » notre tout premier jeu « jeunesse » à sortir en 2024 !

BILAN, nous nous retrouverons très certainement en Janvier prochain pour un Père Igor #2 où « Aaaaah » sera plus que prioritaire et qui sait d’autre projets à moustaches (hein Jules !) 🙂

# De quelque côté que le vent vente !
#life #family #trip #trek #hike #run & #cow #trail #boardgames #photo (#fujifilmxpro3 )

#legolover 🤫

Articles récents Blog