Lands of Arran – Tutoriel de peinture d’Oösram

Par Martin Goumaz

Introduction

Bonjour!

Pour ce travail, et sachant que je devais écrire ce tutoriel, j’ai décidé de ne pas réaliser trop de mélanges de couleurs au cours de la peinture, afin de rester simple dans les explications, au cas où vous souhaiteriez reproduire exactement certaines parties.

J’ai également principalement travaillé aux pinceaux, en partant d’une base sombre et en poussant les lumières. Je ne travaille pas toujours comme ça, mais ça sera certainement la manière la plus rapide et la plus simple à suivre pour un tutoriel pas-à-pas. En travaillant de cette façon, rappelez-vous de toujours tirer les couleurs du sombre vers le clair, en terminant vos coups de pinceaux sur les zones de lumière.

Une dernière chose, ne diluez pas trop vos peintures, tout du moins pour les premières couches. Même si vous n’obtenez pas une transition parfaite au départ, il sera facile de corriger ça par la suite, par des glacis ou à l’aide de l’aérographe. Le principal avantage de cette méthode et que vous obtiendrez au final des couleurs marquées et un contraste plus prononcé.

Liste des peintures utilisées

Peau du Nain:

  • 2nd shadow flesh paint set (Andrea)
  • Beige red (Vallejo Model Color)
  • Ivory (Vallejo Model Color)
  • Nuances avec Basic red (Andrea)

Tunique:

  • Dark sea blue (Vallejo Model Color)
  • Lights avec Caribbean blue (Scale 75)
  • Ivory (Vallejo Model Color)

Barbe:

  • 2nd shadow flesh paint set (Andrea)
  • Basic red (Andrea)
  • Golden brown (Andrea)
  • Ivory (Vallejo Model Color)

Cape de fourrure:

  • Dark sea blue (Vallejo Model Color)
  • Burnt umber (Vallejo Model Color)
  • Uniforme anglais (Prince August)
  • Chair bronzée (Prince August)

Bouclier:

  • Mat Black (Andrea)
  • Burnt umber (Vallejo Model Color)
  • 1st shadow flesh paint set (Andrea)
  • Chair bronzée (Prince August)

Fourrure du sanglier:

  • Mat Black (Andrea)
  • Mournfang brown (Games Workshop)
  • 1st shadow flesh paint set (Andrea)
  • Chair bronzée (Prince August) 

Métal argent:

  • Black (Vallejo Model Color)
  • Dark sea blue (Vallejo Model Color)
  • Black metal (Scale 75)
  • Cobalt alchemy (Scale 75)
  • Chrome (Vallejo Model Air)
  • Emerald India Ink

Métal doré:

  • Black (Vallejo Model Color)
  • Black red (Vallejo Model Color)
  • Viking gold (Scale 75)
  • Chrome (Vallejo Model Air)

Pierre:

  • Mat Black (Andrea)
  • Dark sea blue (Vallejo Model Color)
  • Stone Grey (Vallejo Model Color)
  • Sherwood Green (Scale 75)
  • Emerald India Ink
  • Nuances avec Rouge Cad Brûlé (Prince August), Army Green (Andrea), Burnt Sienna (Andrea) et Smoke (Vallejo Model Color)

   Vous pouvez cliquer sur toutes les photos pour les agrandir dans un nouvel onglet !   

Premières étapes

Pour peindre Oösram l’Errant, j’avais l’illustration comme base mais je savais que je devais prendre un peu de distance pour que ça colle avec une figurine en 3D.

La lumière et l’harmonie des couleurs devraient être légèrement différentes pour que le rendu final fonctionne et soit intéressant.

Préparation de la figurine

J’ai eu pas mal de nettoyage à faire avant de pouvoir débuter la peinture.

D’abord, supprimer les lignes de moulage et les « flash », résidus du moulage. Utilisez un scalpel et du papier à poncer / limes.

Pendant cette étape, j’ai également décidé de peindre le nain séparément du sanglier, au moins pour démarrer.

J’ai également utilisé du Milliput pour combler les interstices entre les pièces de la figurine et pour ajouter quelques éléments et de la texture au socle. Quelques uns des poils de la crinière du sanglier ont été endommagé au cours du transport, je les ai donc resculpté avec du Green stuff.

Enfin, avant de passer à la sous-couche, tout est soigneusement nettoyé à la brosse à dent et au savon, dans de l’eau tiède. En dégraissant ainsi la figurine, on s’évite des problèmes par la suite au cours de la peinture.

Sous-couche

J’ai utilisé pour la sous-couche l’aérographe et une peinture noire pour sous-couche.

Ensuite, des tons chair sont appliqués depuis le haut de la figurine, pour faire ressortir les détails. Cela va également ajouter un peu de grain, ce qui améliorera la tenue des couches de peinture à venir.

Couleurs de base

Une fois la sous-couche parfaitement sèche, on va pouvoir appliquer les couleurs de bases sur la figurine.

Aucuns ombrages ni lumière.

Cela doit être l’étape la plus ennuyeuse, mais elle s’avère indispensable par la suite pour éviter d’être perturbé par la couleur de la sous-couche lorsqu’on ajustera les lumières et les teintes.

Le Nain

On commence par le nain. Étant la partie la plus importante de la figurine, elle guidera le reste de la peinture.

La peau reçoit une couche de base d’une teinte chair sombre. Souvenez-vous que nous allons peindre essentiellement du sombre vers le clair. On pousse légèrement la lumière, en ajoutant de plus en plus de couleur chair pâle et Ivory à la couleur de départ.

Enfin, on ajoute des nuances avec des glacis de rouges.

La tunique

La tunique bleu reçoit des éclaircissement en utilisant du Caribbean Blue et une couleur Ivory, sur une base de Dark sea Blue.

Faites attention de ne pas trop pousser la saturation ni le contraste, on souhaite ici conserver le point focal sur le visage.

La Barbe

Sur base faite de mélange de marrons foncés et de rouges, les lumières sont posées en ajoutant du jaune, du rouge et de l’Ivory au mélange.

Ne vous fixez pas sur les poils individuellement, peignez dans la masse, en faisant ressortir les volumes et les ondulations.

C’est seulement pour les éclaircissements finaux que vous pourrez vous concentrer sur les poils individuellement, où vous sentez que cela sera utile.

Le cuir

J’adore peindre le cuir parce qu’on peut utiliser à peu près toutes les couleurs, ajouter de la texture, des salissures ou n’importe quel effet désiré. N’hésitez pas à jouer avec les couleurs pour lui ajouter de la profondeur et de la vie.

Vous pouvez commencer « salement » au départ, pour ensuite joindre et fondre les couleurs en utilisant des glacis et des encres colorées.

Vous pourrez toujours y revenir plus tard lorsque vous peindre d’autres éléments.

Peinture du métal

Débutons les teintes métalliques

Sur la base d’une vraie peinture métallisée sombre, on commence par ajouter les lumières, sans avoir peur d’ajouter de la texture et de la vie à l’aide de petits coups de pinceaux ici et là.

Une fois les lumières posées, on ajoute de la profondeur en plaçant les ombrages pour obtenir un aspect proche du rendu final.

Vous pouvez également ajouter des couleurs pour simuler des réflexions ou de la rouille.

La cape de fourrure

De même que pour la barbe, la fourrure se peint dans son ensemble et pas poil par poil!

En peignant dans le frais, j’utilise ici différentes nuances de marrons.

Une fois les premières lumières et ombrages posés, j’adoucie légèrement à l’aérographe en utilisant une teinte moyenne.

J’ai choisi de peindre l’intérieure de la cape avec des couleurs plus chaudes.

Enfin, j’ai souligné quelques poils ici et là pour finaliser le rendu de la cape de fourrure.

Le bouclier

En partant d’un brun foncé, on utilise des teintes chair pour pousser les lumières et simuler le bois en traçant des lignes.

On peut également peindre quelques lignes perpendiculaires pour ajouter de la texture et des stigmates de batailles.

Des glacis de différentes couleurs sont appliqués pour fondre les différentes couches entre elles.

 

Les teintes métalliques sont peintes en suivant la même recette que précédemment.

La Hache

Il est temps de s’attaquer à un élément principal de la figurine, la hache!

Une attention particulière dans les effets métalliques sera apportée ici.

En utilisant les même couleurs que pour les autres zones métalliques, j’ai passé plus de temps a réfléchir à où placer les lumières et a travailler sur les transitions.

D’une certaine façon, j’ai presque peint à la manière d’un métal non métallique, mais avec des peintures métalliques!

La technique ici combine pinceaux et aérographe, en passant de l’un à l’autre jusqu’à atteindre mon objectif.

Le Sanglier

Point focal

La hache étant terminée, il est temps de coller le nain sur le sanglier. En gardant à l’esprit que le nain doit être le point focal, le coller avant de peindre le sanglier nous évitera de trop pousser les éclaircissements et le contraste sur le sanglier.

La fourrure du sanglier

À cette étape, on va volontairement accentuer les éclaircissement sur la fourrure du sanglier.

Ensuite, à l’aide de l’aérographe et d’une teinte moyenne, on viendra adoucir le tout.

 

On s’attardera également sur les détails comme le museau et les yeux.

Peinture du métal

Les zones métalliques de la bête reçoivent leurs lumières et ombrages. La pièce devient rapidement plus simple à lire.

Nous avons maintenant une bonne vision du rendu global final.

Le socle

Socle et détails

Afin de finaliser le schéma de couleur et l’harmonie de la pièce, on prêtera attention au socle, en lui ajoutant du contraste, des textures et couleurs.

On terminera également la peintures des détails comme les défenses et la lanière en cuir.

De l’herbe, et plus de détails

En utilisant des touffes d’herbe artificielle, on recouvre le sol en ajoutant du détail et du réalisme au socle.

Ne pas oublier de peindre les « bijoux » du sanglier avec des teintes chair.

Nuances métalliques

À ce moment, la figurine est quasi terminée. Je trouvais cependant qu’elle manquait un peu de punch.

J’ai décidé de prendre plus de distance avec l’illustration originale et d’ajouter plus de nuances aux teintes métalliques.

Pour ce faire, j’ai utilisé des glacis d’encres vert-bleu pour ajouter plus de saturation et de puissance à la pièce.

J’ai aussi pris le temps de rattraper quelques erreurs ici et là, d’ajouter de la lumière, et n’importe quelles retouches que vous estimerez nécessaires.

Dernière étape

En guise de touche finale, j’ai collé sur le socle de vrais petits bouts de plantes trouvés dans un champ, pour ajouter de la diversité et des détails au sol.

La pièce est maintenant terminée et nous pouvons prendre la dernière photo, Yay!

ipsum Phasellus consectetur dictum ut ipsum mattis amet, libero felis libero tempus

Pin It on Pinterest